Economic Freedom Fighter (EFF) le nouveau partis politique Sud Africain devoile petit à petit sa politique

Julius Malema (EWN Reporter, Twitter)

Johannesburg – Les combattants de la liberté économique plaidera l’intégration ultime du continent africain en éliminant les frontières nationales, selon son manifeste fondateur.

Le «mouvement de protestation», dirigé par Julius Malema a déclaré que les frontières entre les pays africains étaient «inutiles», en particulier celles entre l’Afrique du Sud et le Botswana, le Lesotho et le Swaziland.

“Le Economic Freedom Fighters (EFF) … plaide en faveur de l’intégration ultime du continent africain par l’érosion et l’élimination éventuelle des frontières inutiles, ce qui, dans le cas de l’Afrique du Sud entraînera la frontière du Botswana, du Lesotho et du Swaziland d’une manière qui implique et inclut la participation et l’approbation de ces pays “, a indiqué dans son manifeste.

“Cela va aussi être encouragée dans d’autres parties du continent africain.”

Cela faisait partie de la politique de l’EFF sur «l’internationalisme progressiste».

L’EFF a dit qu’il plaidera également en faveur du libre-échange sur le continent.

En matière d’immigration, le mouvement s’est engagé à prendre la lutte de tous les immigrants, qu’ils soient en Afrique du Sud, légalement ou illégalement.

Il a déclaré immigrés doivent être garantis des droits fondamentaux quand ils étaient dans leurs pays.

«Certains droits fondamentaux ne peuvent être refusés à tout être humain qui est en Afrique du Sud, qu’ils soient en possession de certains documents ou non.

“Les droits fondamentaux qui doivent être garantis comprennent l’accès à la santé, l’accès à l’éducation des enfants, la protection contre la surexploitation par les employeurs, et l’accès aux droits de sépulture en Afrique du Sud.”

Le processus de demande de citoyenneté ne devrait pas être compliqué.

Le EFF organise une conférence à Soweto, le vendredi et le samedi pour élaborer ses politiques et manifeste.

Advertisements

From our History let us better our Destiny

The new African generation has to stand out from the usual culture of power in Africa: Unique Parties, lords of war, dictatorship, …
We need to create a new form leading our countries, a kind of governing that honors our Sisters and Brothers. It’s up to Us and Us only.
Watch carefully the video

file:///C:/Users/olivier/Videos/Afrique_%20Le%20Regne%20des%20Partis%20Uniques.mp4

La nouvelle génération africaine a le devoir de se démarquer de cette culture habituelle du pouvoir en Afrique: Partis uniques, Seigneurs des guerres, Dictature,…
Nous avons le devoir de creer une nouvelle forme de gestion de nos pays qui nous rende digne devant nos freres et soeurs.
Suivez attentivement la vidéo

Don’t we have the right to live peacefully? Aren’t we also Human like YOU!

Somewhere, some people, some countries, some companies are getting profit from these human disaster In the Democratic Republic of Congo.

https://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=BTg0sWQnwuA

And the UN forces? More than  17000 soldiers from more than 45 countries, and the war is still going on! Isn’t it just a business too?Embedded image permalink

Oh Congo! No body is there to help you. They are all there just for their businesses like it was in the nineteen sixties, like it was in the slavery times.

They know each other, who is doing what, but one is brave enough to say ENOUGH IS ENOUGH.

Congolese people Stand Up for your RIGHT!

L’Eglise remplit sa tâche

Les évêques appellent les dirigeants d’Afrique à travailler pour l’intérêt de tous

Les évêques appellent les dirigeants d’Afrique à travailler pour l’intérêt de tous

Les évêques catholiques appellent les dirigeants politiques d’Afrique à s’oublier et travailler pour l’intérêt commun. Ils l’ont dit dimanche 14 juillet, à l’occasion de la clôture de leur Assemblée générale tenue à Kinshasa. Ils invitent les Africains à s’engager urgemment dans le combat pour un ordre juste, où chacun peut jouir des droits liés à sa dignité humaine dans tous les domaines de la vie.

« L’Afrique aujourd’hui a besoin d’un bon samaritain en politique capable de penser l’organisation de la société, de telle sorte que le bien commun soit promu dans l’ordre économique des personnes entreprenantes capables de gérer des richesses, non pas pour eux-mêmes, mais pour leurs frères et sœurs avec la fierté d’apporter le bonheur à tous sans exception », a déclaré l’évêque du Congo-Brazzaville, Mbuyu, dans son homélie.

Dans leur message de clôture, les évêques d’Afrique et de Madagascar fustigent le comportement des dirigeants africains « qui demeurent indifférents à la misère de leurs frères ».

« Beaucoup se donnent comme but fondamental de leur vie, soit l’accumulation des richesses à n’importe quel prix, au point même de demeurer indifférents à la misère de leurs frères ; soit la course effrénée vers l’accession au pouvoir politique non pour le service de leurs frères, mais pour leurs propres satisfactions », a ajouté Mgr Mbuyu.

« Ni le pouvoir, ni le valoir ne comble véritablement et profondément le cœur d’une personne assoiffée d’absolue », a-t-il indiqué.

L’Assemblée générale des évêques a débuté mardi 9 juillet. Elle a réuni une centaine d’évêques d’Afrique et de Madagascar, autour du thème : « « L’église famille de Dieu en Afrique au service de la réconciliation, la justice et la paix ».

Le but de cette rencontre était de réfléchir sur l’importance d’arrêter des nouvelles orientations pastorales en vue de la réconciliation à travers l’évangile.

Avec Radiookapi

Source: http://oeildafrique.com/les-eveques-appellent-les-dirigeants-dafrique-a-travailler-pour-linteret-de-tous/

I will Just Wait For You At the Right Place And I will Hit You, Rwandan General Paul Kagame Threatens Tanzanian Jakaya Kikwete

Read in the following speech the arrogance of the Rwandan president Paul Kagame

“Those people [Tanzanian President Jakaya Kikwete] you just heard siding with Interahamwe and FDLR  and urging negotiations… negotiations?  Me, I do not even discuss this topic, because I will just wait for you [Tanzanian President Jakaya Kikwete] at the right place and I will hit you! He[Tanzanian President Jakaya Kikwete]  did not deserve my answer. I did not waste my time answering him…It is well known. There is a line you cannot cross, there is a line, a line that you should never cross. It is impossible…”

souce: http://www.afroamerica.net/AfricaGL/2013/07/03/i-will-just-wait-for-you-at-the-right-place-and-i-will-hit-you-rwandan-general-paul-kagame-threatens-tanzanian-jakaya-kikwete/

I will Just Wait For You At the Right Place And I will Hit You, Rwandan General Paul Kagame Threatens Tanzanian Jakaya Kikwete

Read in the following peach the arrogance of the Rwandan president Paul Kagame

“Those people [Tanzanian President Jakaya Kikwete] you just heard siding with Interahamwe and FDLR  and urging negotiations… negotiations?  Me, I do not even discuss this topic, because I will just wait for you [Tanzanian President Jakaya Kikwete] at the right place and I will hit you! He[Tanzanian President Jakaya Kikwete]  did not deserve my answer. I did not waste my time answering him…It is well known. There is a line you cannot cross, there is a line, a line that you should never cross. It is impossible…”

souce: http://www.afroamerica.net/AfricaGL/2013/07/03/i-will-just-wait-for-you-at-the-right-place-and-i-will-hit-you-rwandan-general-paul-kagame-threatens-tanzanian-jakaya-kikwete/