Je suis fier d’être Congolais

Erick Notyo

 Image

Plusieurs congolais de nos jours n’osent plus s’identifier comme tel, et cela au milieu de leurs propre frères. C’est un constat que nous avons visiblement remarqué lors de  la campagne de distribution du journal dans certains milieux publique, plus précisément dans le train Metro. Trop étonnant était de voir certain compatriotes cacher leurs visages pour ne pas être repérés et identifiés comme étant Congolais. Certains d’entre eux ne veulent même pas entendre parler de cette nation et de son peuple d’où lui-même tire ses propres origine.

Heureusement cela n’est qu’une petite goutte d’eau dans ces vaste océan de congolais fiers de leur identité et de leur nation. Nous savons tout de même qu’une petite goutte d’eau ne peut représenter toutes une nation.

Nous rendons gloire au Seigneur Dieu puisqu’ils y a encore beaucoup qui continuent à s’identifier par rapport à leur origine Congolaise, et qui cherchent des initiatives nobles pour faire revivre encore la dignité et les valeurs perdues du congolais.

C’est encore possible pour le Congo d’émerger partant de sa position actuelle, du bas de l’échelle.

Comment faire revivre les valeurs perdues dans notre sociétés quand nous-mêmes ne travaillons pas pour cette cause, continuons à professer la négativités sur nos lèvres bien que croyant, remplis de foi? Nos lèvres ne cessent de confesser, suite à la situation actuelle de notre pays et peuples, “Ce pays là Pays est maudit”. Mais NON, nions-nous, NON et NON. Le Congo n’est pas maudit, mais BENI. Il est seulement remplit de gens qui ne veulent pas voir en eux la grandeur innée à la mesure de leur pays; il est rempli de gens qui ne veulent pas prendre courage, et qui ont adopté la facilités comme mode de vie.

Les congolais commencent bien d’œuvres et d’initiatives nobles, mais, suite aux adversités, il n’arrivent pas à terminer. Ils préfèrent être esclave de la personne qui le maltraite et déforme son histoire. Ils aiment semer aujourd’hui et récolter demain.

Ils préfèrent  mener une vie d’apparence, ne soutenant aucune initiatives de ses frères et ayant détruit le climat de confiance entre eux.

Une chose est évidente. Tous les congolais veulent voir et palper le changement dans leur pays, mais ils oublient que cela ne se réalisera sans implication et sacrifice de la part de chacun.

n’oublions pas que la ressource humaine est le principal assette pour améliorer l’économie d’une nation.

Peuple congolais, c’est bien de pleurer nos Héros; mai on les honore plus en poursuivant leurs œuvres inachevés. Croyons à l’autorité de notre Seigneur Dieu sans nous réfugier dans des promesse spirituelles qui nous éloignent  de la réalité, de notre vie quotidienne.

Basons le changement, que nous désirons tant, sur une foi active. Engageons-nous pour devenir ce que nous demandons à Dieu et laissons sa grâce nous l’accorder selon sa volonté.

 

 

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s