Roger Lumbala in Cape Town

Bote Shepo

Le jeudi 20 Mars 2014 une nouvelle circulait en coulisse qu’une des figures les plus importante du M23, Roger Lumbala, séjournait Cape Town et qu’il devait participer à une réunion organisée à Langa au Block B par le Pan African Congres (PAC), un partis politique sud Africain. Cette nouvelle nous a été confirmée par nos sources qui étaient qui était présents à l’événement et qui nous ont relaté la situation.

 Selon nos sources, Roger Lumbala avait voulu rencontrer la communauté congolaise de Cape Town par l’intermédiaire du Dr. Jules Lubei, un membre de la Conscience Congolaise, qui avait contacté certains représentants de la communauté congolaise de Cape Town. Ceux-ci se sont rendus sur le lieu du meeting. A leur grande surprise, Roger Lumbala était entouré par une bande d’individus armés jusqu’aux dents qui assuraient sa sécurité. Selon certaines opinions, cette sécurité R. Lumbala était organisée par le Dr. Jules Lubei qui, lui aussi détenait une arme par crainte des représailles qui seraient issue du mouvement des combattants de Cape Town, aussi présent au lieu de rencontre alors que ceux-ci voulaient tout simplement parler pacifiquement avec le représentant du M23 qui a eu le privilège de passer en français un message d’unité Africaines traduit par le Dr. Jules. 

La rencontre s’est dégénéré lorsqu’une dispute entre Dr. Jule Lubei et un combattant a alerté tous les membres dans la salle. C’est alors que, comme dans les western movies, les armes se sont laissé brandir ouvertement dans la salle. La police Sud Africaine alertée, enverra plusieurs voitures et officiers pour maitriser la situation.   En marge de l’incident on a enregistré un accident entre 2 voitures de la police. Heureusement il n’y a pas eu de coup de feu ni de victimes.

Roger Lumala s’est éclipsé sans rencontrer la communauté congolaise de Cape Town pour seretrouver un jour après à Durban ; le Dr. Jules Lubei, avec son arme a la main aréussi à s’enfuir avec sa Jeep blanche pendant que quelques membres du PAC ont été arrêtés par la police Sud Africaine. Le cortège de Roger Lumbala était constitué de Dr. Jules Lubei (Conscience Congolaise), Mm Fatu et Ikotela (Congo en Danger) et de quelques congolais non identifiés.

Nous nous demandons si le gouvernement Sud Africain a le droit d’accueillir sur son sol un représentant important du mouvement M23, mouvement soutenu ouvertement par le Rwanda,  alors qu’il y a au moins une année, sur base des faits non encore claire, 19 congolais triment encore jusqu’aujourd’hui dans la prison à Johannesburg, accusés d’avoir été recrutés pour rejoindre le M23 et renversé le pouvoir à Kinshasa.

Comment expliquer que celui qui dirige ouvertement le M23 circule librement en Afrique du Sud alors que ceux qui sont accusé, à raison ou à tort, d’avoir l’intension de rejoindre le M23 croupissent en prison ?

Y a-t-il un lien entre le Pan African Congrès (PAC) et le M23 ?

Le  Dr Jules Lubei avait-il besoin de porter une arme contre ses compatriotes, avec qui il a passé des années de combat ensemble, à cause d’un membre du M23? Dieu seul sais s’il avait une licence de port d’arme.              

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s