Un Cercle Vicieux des nomminations

17796207_1766800986983057_6750236955116116660_n

Le 31 Décembre 2016 un accord a été signé par tous les partisants du Second dialogue facilité les évêques catholiques. Cet accords qui redonne la légitimité à toutes les institutions existantes au delà de leurs mendas en RDC, établis les principes et les modalités de son application que les signataires sont sensés respecter pour que leur légitimités soient effectives. C’est le cas par exemple dela nomination du premier minister. L’accord veux que le prmier ministre soit désigné par le Rassemblement et nommé par le Président de la République. Celui-ci a, dans son discourt du 05 Avril 2017 au Congrès, exhorté le Rassemblement à résoudre les “querelles intestines”, selon ses mots, et a en outre promis de nommer le premier Ministre dans les 48 heures qui suivaient.

Le rassemblement, qui était devenu le bouclier du people congolais s’est vu éclaté en deux voies après la mort de son leader le Dr Etienne Tshisekedi. La première voie est celle qui prône la restructuration au sommet avec Felix Tshisekedi comme president du Rassemblement et Pierre Lumbi comme Président du Conseil des Sages du Rassemblement. La deuxieme voie quant à elle préfère maitenir la structure originale avec Joseph Olenga NKoy comme Président du Conseil des sages. Les sondages dans la population congolaise, déçue par linconstance de ses leaders de l’opposition, ont fait entrevoir le soutien de celle-ci à la voie Felix-Lumbi.

La bonne intention de Joseph Kabila de voir le Rassemblement de l’Oppposition reuni vient d’être niée par sa nomination, ce 07 Avril 2017, d’un nouveau Premier Ministre, Mr. Bruno Tshibala, member de la frange moins acceptée par la population. Et cet action calculée de J Kabila, qui ne suis ni les principes ni les modalités et par surcroix motivée par ses conseillés,  ne fera qu’empirer le situation Socio-Economique de la RDC sans oublier principalement la crise de Légitimité des institutions du pays.

Il y a 3 mois le même scenario s’est réalisé juste après le Dialogue formule Kodjo. Aujourd’hui encore il se repète et qui sait après 3 autres mois. Le pays a l’impréssion de tourner en rond comme un chien qui suis sa queue. Helas, La pauvre population congolaise affaibli par son buclier se voit pointée une fleche dans sa cuisse sous le rire des Kabilistes. Mais n’oubliez pas, RIRA BIEN,…

par OT Mulombo 

 

Advertisements